• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les mots-croisés

Les mots-croisés - Dean Huston

Il n'y a pas comme les mots-croisés pour augmenter notre culture générale. C'est mon addiction depuis un très jeune âge. Depuis que j'étais un petit garçon peut-être. Je vous assure que je peux passer des heures et des heures avec un stylo à la main, à faire des mots croisés.

Cela ne veut pas dire que j'ai autant de connaissances en littérature comme en sciences sociales, en sport, en architecture en physique et en chimie. Pas du tout ! Ce que je fais, c'est d'enquêter à travers des sites comme Google et Wikipédia. Et croyez-moi, rarement je ne trouve pas un mot, je recherche sans arrêt, jusqu'à le trouver.

Ce que je veux signaler, c'est que je ne comprends pas pourquoi les derniers mots-croisés publiés sont très morbides. Enfin, c'est l'impression que j'ai. Je vois trop de maladies, de malaises, de pathologies... Parfois, j'en viens à me sentir mal, bon sang !

Comme je vous disais, j'aime tellement les mots-croisés, que même pas cela n'est suffisant pour me décourager de profiter de chaque minute libre, pour chercher à compléter mes grilles. En fait, j'en ai toujours des tonnes en réserve !

Là, l'histoire est que je suis resté bloqué avec vingt cases qui contenaient deux mots dont la définition était : « Pathologie classée parmi les plus fréquentes de la population adulte... ». Comment deviner celle-ci ? Je venais de commencer avec cette grille, et je n'avais trouvé que deux mots qui se croisaient !

Comme d'habitude, j'ai lu et révisé tous les articles de Wikipédia en relation avec le sujet des pathologies. Je dois avoir lu une trentaine d'articles.

Mes parents m'ont toujours dit que quand il y a une chose comme celle-ci qui nous prend la tête, le mieux c'est de faire quelque chose d'autre, laisser tomber l'affaire... Et la réponse apparaîtrait quelque part, comme l'amour, quand on ne l'attend pas, au moment où l'on s'y attend le moins, il arrive.

Je sais bien, vous êtes curieux de savoir quelle est la pathologie en question et comment je l'ai trouvé. Hier, j'ai pris le métro et je me suis assied dans le seul siège que j'ai trouvé libre, à côté de deux personnes âgées. Elles parlaient si fort que je n'ai pas pu éviter d'entendre la conversation. À un moment donné, j'entends qu'une des personnes parle des varices œsophagiennes. Je n'avais jamais entendu parler de cela auparavant.

J'ai sorti mon magazine de mots-croisés, j'ai essayé... Et ça casait parfaitement ! Comme quoi ma mère avait une fois de plus... raison !

 

The author:

author