• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Auto vendue, zéro entretien

Auto vendue, zéro entretien - Dean Huston

Zoé avait une jolie petite voiture. Sa toute première. Elle avait rendu l’âme et il lui fallait en trouver une nouvelle. Il faut dire qu’avec son travail, elle ne pouvait pas se permettre de faire autrement. Toujours en déplacement, elle ne comptait dès lors, plus les kilomètres. Aussi, sa petite auto avait fait son travail, et il était aujourd’hui le temps d’en acheter une autre. Son compte en banque bien rempli (c’est toujours très subjectif de le dire ainsi), elle avait effectué quelques longues recherches via Internet.

Passer par le biais d’un particulier est toujours, un peu dangereux. D’autant plus s’il s’agit d’une femme. Ce sont des faits avérés. Généralement, les demoiselles ne sont pas très attachées à la technique automobile. D'habitude, elles s'y connaissent plus en traitement de juvederm qu'en voiture. Il est donc beaucoup plus simple pour elles de se faire arnaquer. Je vous concède le droit de dire que c’est un brin réducteur, mais comme je le disais précédemment, c’est, on ne peut plus vrai.

En se déplaçant pour découvrir l’objet de ses rêves, elle avait tout de suite été enchantée. L’auto semblait neuve d’apparence, tout du moins, très bien entretenue. C’est bien pour cela que je vous dis qu’il faut faire attention. L’aspect esthétique n’est pas suffisant pour se faire une idée. Il y a quelques astuces bien sûr, s’assurer que le contrôle a été fait, que tout est en règle. Il est cependant bien trop facile de mentir et de se laisser influencer par un bel homme charmeur au sourire ravageur.

Pour nous avoir parlé de son « représentant », elle l’avait fait avec plaisir. Nous avions eu droit à des détails que je vous épargnerai, par respect pour vous, pour elle, pour ne plus me souvenir de ce moment particulièrement gênant. Il n’empêche qu’au bout de trois jours, avoir son véhicule qui ne roule plus à cause des pneus détériorés, elle s’était bien fait avoir. Par acquit de conscience, on avait quand même fait en sorte de nous assurer qu’elle n’était pas responsable. Après tout, tout peut arriver. En vérifiant, sur le même site, un commentaire d’un utilisateur anonyme indiquait que ledit particulier, n’était pas quelqu’un de correct. Quand je ne cesse de répéter qu’il faut absolument tout lire !

Enfin, la solution avait été des plus simple. Nous avions changé les juvederm et avions envoyé la facture à ce bel apollon. Il aurait été bien trop aisé de tout obtenir de suite. Un ami avocat avait su cependant, l’inciter à ne pas commettre la bêtise de ne pas la payer. Elle a vraiment de la chance d’être aussi bien entourée. En somme, ce que j’essaie de vous faire comprendre, c’est qu’il faut tout lire lorsque l’on veut faire un achat aussi conséquent. Portez également votre regard sur les petits astérisques, on ne sait jamais.

 

The author:

author